08/10/2009

Femmes étrangères

Au sujet de l’intégration et de l’obligation de parler la langue, je vous encourage à lire et écouter la chronique d’Agnès Schenker sur la RSR.

Selon les nouveaux dispositifs légaux, les étrangers devront démontrer leur intégration réussie s’ils veulent conserver un permis d’établissement. Ainsi on pourra expulser un étranger ou étrangère si par exemple il ou elle démontre un déficit dans la connaissance linguistique. Les femmes étrangères sont en ligne de mire…

Agnès Schenker écrit : « Ces exigences supplémentaires risquent surtout d’affaiblir encore les étrangers les plus vulnérables, les femmes qui ne travaillent pas et ne parlent pas la langue. Confinées dans leur communauté d’origine, elles risquent d’être les seules de leur famille à se voir refuser un passeport suisse ou à risquer l’expulsion. Vue sous cet angle, l’intégration est un outil à double tranchant. »

http://signature.rsr.ch/?p=873

 

 

 

 

01:20 | Tags : rsr, signature, etranger, schenker, politique, femme | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | |