29/11/2013

MCG : La vase est plus profonde qu’on ne l’imagine.

iceberg.jpgAinsi le MCG presse Monsieur Denis Menoud à la démission du Conseil Municipal de Genève. Seulement dans un deuxième temps a-t-il dû l’exclure de son parti.

Après les propos homophobes, xénophobes, suissophobes (contres les naturalisés), le revoilà sur le devant de la scène via les réseaux sociaux, avec des propos antisémites qui font froid dans le dos.

Son président considérerait le propos « d’une gravité qu’on ne peut accepter ». Cependant, il n’a  pas demandé immédiatement une exclusion du parti  mais a souhaité seulement que cet individu dangereux soit moins visible en quittant le Conseil Municipal. Ainsi, seul l’image aurait été sauvegardée…  Finalement, suite au refus de Menoud, le parti a été forcé de le renvoyer.

Cette histoire est le haut de l’iceberg : dans les profondeurs MCGistes pullulent de nombreuses personnes du même calibre, la preuve : M. Menoud déclare «  cette sanction va diviser le parti ». Dans la vase de la pensée amère et primaire, nous retrouvons aussi  le député Rappaz et ses démonstrations racistes contre une ministre française.

Les membres et sympathisants du MCG qui ne se reconnaissent pas dans cette histoire devraient sauver leur peau et leur esprit, et quitter cette vase, avant d’être engloutis à jamais dans la propagande raciste, sexiste, stigmatisante et aveuglante.

19:00 | Tags : mcg, ps, les verts, taubira, menoud, rappaz, genève, respect, racisme | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | |

06/02/2012

La blogosphère, « la guerre des mondes » ?

Dans ce monde de blogueurs et blogueuses, on trouve des esprits éclairés, critiques et au sens civique. Mais, ils y en a d’autres, haineux et venimeux qui représentent une menace bien plus réelle que celle des extraterrestres du cinéma fantastique.

 

L’accès aux blogs de la Tribune de Genève ayant été recalé à la quatorzième place de l’onglet « service », certains utilisateurs réguliers ont pensé que cela découragerait la participation des lecteurs-écrivains. Moi-même j’ai imaginé que seuls les habitués continueraient à écrire de leur plus belle plume virtuelle et que le nombre de blogueurs en général diminuerait, surtout pour ceux dénués du sens du respect.

 

Mais c’était sans compter sur celles et ceux qui doivent être si mal dans leur peau, si moches en eux, donc si nocifs… Ces humains au cortex et au cœur atrophiés tirent leurs missiles verbaux sur la toile. Pour attirer la sympathie des personnes fatiguées par les difficultés de la vie ?

 

Par exemple, l’ancien conseiller administratif de Vernier semble regretter de devoir vivre maintenant  avec son « seul » salaire de gendarme et fait état de celui de ses ex-collègues de la mairie. On peut deviner le moment de grande solitude, on s’aperçoit de l’énorme égo recalé qui le pousse à médire dans son blog les nouveaux élus de Vernier et à fomenter la haine et l’insatisfaction chronique via ce média.

 

Mais ce dimanche soir j’ai trouvé pire ! Et je suis écœurée : Le titre précisément raciste d’un blog sur la TdG. Je ne répéterai pas ces mots ici, mais il suffit de s’imaginer  l’insoutenable.  

 

Je sais qu’une plainte a été envoyée par une lectrice mais le blog est toujours là (hier, dimanche à minuit). Qu’attend-on ? Le blogueur, Monsieur Winteregg, devrait être exclu...

 

Je conseille à ce personnage amer de lire avant d’écrire, en particulier l’article du code pénal suisse sur la discrimination raciale.

 

L’hébergeur devrait aussi le lire et réagir (plus) vite car en ne faisant rien, il est responsable et complice...

 

 

Code pénal suisse Art. 261bis 1  Discrimination raciale

Celui qui, publiquement, aura incité à la haine ou à la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse;

celui qui, publiquement, aura propagé une idéologie visant à rabaisser ou à dénigrer de façon systématique les membres d’une race, d’une ethnie ou d’une religion;

celui qui, dans le même dessein, aura organisé ou encouragé des actions de propagande ou y aura pris part;

celui qui aura publiquement, par la parole, l’écriture, l’image, le geste, par des voies de fait ou de toute autre manière, abaissé ou discriminé d’une façon qui porte atteinte à la dignité humaine une personne ou un groupe de personnes en raison de leur race, de leur appartenance ethnique ou de leur religion ou qui, pour la même raison, niera, minimisera grossièrement ou cherchera à justifier un génocide ou d’autres crimes contre l’humanité;

celui qui aura refusé à une personne ou à un groupe de personnes, en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse, une prestation destinée à l’usage public,

sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

08:00 | Tags : blog, racisme, haine | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | |