08/03/2016

Léman Bleu fête la femme sur le capot.

Cher Monsieur Keller,

Il y a un an vous avez été nommé directeur de la chaîne « d’info » Léman Bleu. Selon les autres médias, vous avez déclaré que votre mandat prioritaire serait de « mettre l'accent sur l'information et de faire progresser la qualité ». Le conseil d'administration, présidé par Philippe Lathion , souhaitait miser sur l'information de proximité.

J’ignorais que votre mission était de mettre en ligne sur la page web de Léman Bleu une vidéo intitulée « les plus beaux ‘’models’’ du salon 2016 », avec uniquement des images de ces femmes assises langoureusement sur le capot, se léchant les lèvres et avec des travelings sur leurs seins. J’ignorais que c’était un moyen de « mettre l'accent sur l'information et de faire progresser la qualité».

J’ignorais qu'au 21ème  siècle, une chaîne tv proche de la population devait objectifier la femme de cette manière.

En ce jour international de la femme, je suis dépitée en pensant que nous en sommes encore là, que pour faire de l’audience sur le web et obtenir des entrées publicitaires il faille continuer à vendre la femme, à la montrer ainsi, pour ses lolos, sa bouche ouverte et ses sourires niais. J’espère que mes nièces et filleules ne s’en inspireront pas.

Je vous présente, Cher Monsieur Keller, mes salutations de femme fière, habillée et intelligente, sans complexe.

12:12 Publié dans Femmes | Tags : femme, journee internationale, tv, media, feminisme, mysogin, genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |

15/01/2012

Mais qui est donc Madame Bonfanti?

femme-policier.gifJe me souviens de cette période en 2006, où l'on se demandait qui pourrait être le ou la nouveau-elle chef-fe de la police.

Je me souviens aussi que j'avais été étonnée que l'on ait choisi une femme (non, je ne suis pas misogyne ;) )

Etant peu passionnée par les nouvelles de ce dimanche et avec toutes ces histoires de police (seulement?), et de justice (oups!), j'ai eu envie de savoir qui était Monica Bonfanti… Vous savez, celle qui pourrait bien servir de fusible. Et oui, il en faut un lorsqu'il y a un "cercle de tension" électrique. Je le sais bien, mon père est du métier.

Alors, merci google, je trouve le communiqué de presse suivant du Conseil d'Etat de 2006 : http://www.ge.ch/police/communiques/divers/welcome.asp?co...

Je note : meilleure maturité scientifique du gymnase de Bellinzone, Institut de Police Scientifique et de Criminologie de l'Université de Lausanne : professeure et docteure; collaboratrice scientifique au Ministère de la Justice des Pays-Bas; experte auprès des tribunaux suisses, français et italiens; supervision de l'identification des victimes de grandes catastrophes pour le canton de Genève ; spécialiste des armes à feu; formatrice des magistrats et officiers de police et des douaniers suisses; représente la police genevoise dans diverses commissions, nationales et internationales (elle est pentalingue)… C'est bon, c'est bon ! Ne m'en dites pas plus !

Et ben ! Avant d’être engagée comme cheffe de la police, elle avait déjà un sacré CV…Que mujer !

 

 

 

19:37 Publié dans Femmes | Tags : femmes, police, bonfanti, geneve, justice | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |

05/03/2009

Matin bleu et mon coup de gueule

Ca m’énerve ! « Les femmes prêtes à coucher pour une promotion »,  paru dans le Matin Bleu du 5 mars ne me facilite pas la tâche !!

 

Je travaille dans un secteur presque exclusivement masculin (la construction et la maintenance d’installations ferroviaires de sécurité). Etant l’unique femme parmi près de 40 cadres, j’ai ressenti une certaine pression au début.

 

Certes mes collègues masculins sont respectueux et cordiaux. Cependant le passé revient souvent au galop amenant son lot de stéréotypes sur les femmes et les hommes. Les petites blagues sont quelques fois anodines, et quelques fois pas…

 

Comment trouver le juste milieu entre une attitude amicale et professionnelle ? Là est l’enjeu. 

 

Etre alerte et « cool » à la fois afin d’éviter les dérives ce n’est pas facile… Se faire respecter et devenir légitime dans mon nouveau poste à responsabilité, occupé jusqu’alors par des hommes.

 

Cet après-midi je me retrouve avec un collègue qui parle de l’article sur un ton humoristique: ok, mais là les femmes étaient au centre de la discussion, les femmes et leur sexualité… et la promotion canapé… encore et toujours leur sexe à la place de leurs compétences…

 

Evidemment j’en ai ri (que faire d’autre ?) d’ailleurs mes collègues n’y croient sûrement pas (je me rassure)  mais quand même, ce type d’article dans la vie de tous les jours ca ne m’aide pas…

16:19 Publié dans Femmes | Tags : femmes article masculin travail | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | |