- Page 2

  • Dialoguons, nous verrons bien...

    Bonjour les candidats! Je ne sais pas vous, mais plus la date approche et plus …

     DSC03592.JPG

    Je rêve de pouvoir collaborer avec vous pour défendre des valeurs

    qui me sont chers, ainsi qu’à mes électeurs et électrices.

     

    Ces principes vous toucheront aussi :

     

    La protection de l’humain, de son environnement et le maintien des ressources pour les générations futures.

     

    Pour Genève, certains d’entre-vous seront d’accord avec mes propositions, d’autres seront méfiants Mais dialoguons. Nous verrons bien...

     

    Pour Genève j’aimerais en particulier :

     

    ·        Définir un plan directeur de la mobilité douce

    ·        Améliorer la qualité des transports publics (fréquences, parcours et accès aux personnes handicapées).

    ·        Inciter la rénovation des immeubles pour leur isolation thermique

    ·        Améliorer les processus administratifs pour construire plus de logements.

    ·        Encourager dans les quartiers la mixité culturelle, sociale et des générations

    ·        Donner une suite aux éléments soulevés par les Assises contre l’homophobie

    ·        Encourager le sport comme moyen d’intégration

    ·        Encourager les entreprises qui respectent des critères sociaux et écologiques

    ·        Permettre aux enfants des « sans papiers » de poursuivre un apprentissage plutôt que de rester en marge de la société.

    ·        Augmenter le nombre de femmes dans l’administration, les institutions politiques et les postes à responsabilité dans les entreprises.

     

    Je me réjouis de pouvoir en discuter avec vous en commission, au Grand Conseil ou derrière un verre.  A bientôt !

     

    Jacqueline Roiz

  • Alarme à la propagande haineuse

     

     

    Je me sens tellement dégoûtée par les encarts publicitaires UDC apparus ce 5 octobre dans la TdG.

    Comment créer le trouble dans l’esprit des gens ? Il suffit d’abord de leur faire peur et ensuite de leur trouver une solution toute faite.  Cette  méthode a fait ses preuves dans l’histoire. On l’a vu pendant  la seconde guerre mondiale, le génocide au Rouanda ou la guerre des Balkans.

    Faire peur pour dominer les esprits…

    Je vous parlerai du Rouanda (où j’ai été en mission pour le CICR). La technique pour arriver au drame était simple : d’abord on créait l’angoisse avec la radio qui martelait « dehors les cafards ». Ensuite les gens paniquaient et avaient peur de ne pas avoir assez de ressources pour survivre. Enfin, chacun agissait pour sauver sa peau et attaquait "l'ennemi" désigné. 

    C'est ainsi que l’on a réussi à envoyer  une partie de la population éliminer l’autre partie!

    L’UDC utilise une technique proche pour troubler les gens. Elle met en avant le manque de logement, ou de travail, pointe sur tout ce qui fait peur,  et ensuite propose comme solution le rejet, l’évacuation ( une sorte de petite mort) de  ceux qui se battent dans la vie, ceux qui acceptent de travailler chez nous et contribuent à notre richesse.

    J'ose espérer que certains membres de ce parti sont opposés à de telles méthodes écoeurantes.