08/12/2015

COP21 est schizophrène (ou comment lier COP21 et l’ultra libéralisation du commerce des énergies dans TiSA)

COP21 tenterait de coordonner la lutte contre le réchauffement climatique. Pourtant une cinquantaine de pays participants à cette belle conférence sont aussi en ce moment en train de négocier des accords TiSA* (accord international pour libéraliser le marché des services) et qui empêcheraient la transition énergétique...

Depuis ce mardi 8 et jusqu’à jeudi 10 décembre à Genève, ces pays vont discuter en particulier du chapitre énergétique de ce traité, appelé ERS (Energy Related Services). On y trouve le principe de « neutralité technologique » en matière énergétique. Une clause qui priverait les régulateurs nationaux du droit de distinguer les types d’énergie : pétrole, nucléaire, éolien, hydraulique, solaire, etc.

TiSA réduirait la souveraineté des Etats sur les ressources énergétiques en exigeant qu’ils ouvrent leurs marchés aux fournisseurs étrangers de services liés à l’énergie. Selon le texte révélé par Wikileaks, cet accord TiSA avantagerait les énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) et nucléaires, actuellement plus concurrentielles, et empêcherait l’Etat de décider de subventionner la production d’énergie propre ou d’investir par exemple dans la mise à niveau des centrales hydrauliques, l'installation de nouvelles infrastructures et dans la recherche de nouvelles technologies ; par conséquent, cet accord freinerait la création de nouveaux emplois dans les énergies propres et anéantirait une transition énergétique.

Comment peut-on alors imaginer que l’Australie, les Etats-Unis, ou l’Europe soudain acceptent des accords contraignants à la COP21 pour réduire le réchauffement climatique, alors qu’ici, à Genève, ils négocient pour une ouverture sauvage du marché de l’énergie ?

 

 

*TiSA = Trade in Services Agreement

23:03 Publié dans Développement durable, Politique | Tags : cop21, tisa, energie, geneve, paris | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | |

Commentaires

De toutes manières comment peut-on espérer un sain raisonnement de la part de dirigeants incapables de sauver leur propre pays ,qui ne savent pas gérer une crise migratoire comme à Calais ?
Excepté que ce COP21 aura couté la bagatelle de 170 millions d'euros sans doute plus il faut admettre qu'avec une somme pareille ,la France aurait pu faire de nombreuses réfections d'immeubles pour y loger ceux qui doivent grelotter de froid
Mais tout le monde sait aussi qu'il est plus facile d'ordonner à autrui ce qu'on sait d'avance ne jamais pouvoir faire soi même et le coup du COP21 juste avant Noel aura suffit à allumer de l'espoir dans les yeux de beaucoup de gens qui désabusés car n'ayant pas compris la manipulation ont compris que le Père Noel était aussi une légende
Mais c'était sans compter avec le Père Fouettard qui lui a l'art de faire redescendre sur la terre les illusionnés .Tous ceux qui se laissent prendre aux jeux des belles paroles des Grandes Puissances

Écrit par : lovejoie | 09/12/2015

Merci de le relever. Mais c'est beaucoup plus grave que ça puisque ces accords visent à supprimer les barrières du commerce transatlantique et favorisent donc l'aberration de faire transiter des marchandises à travers tout le globe. Juste l'inverse de l'encouragement à la production et consommation locale, à la décentralisation et à la conception de petites unités de production d'énergie. A ce stade ce n'est plus une maladie, mais du vice.
Un autre aspect choquant de ces accords réside dans l'engagement à ne plus renationaliser une activité qui aurait été privatisée.
Bref, TISA, TTIP et tous ces acronymes abstraits sont les symboles de la fuite en avant de l'ultra libéralisme et du capitalisme financier qui menace le monde et se rit des préoccupations climatiques.
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2015/07/24/tisa-ttip-la-gauche-tient-son-os-268951.html

Écrit par : PIerre Jenni | 09/12/2015

Bizarre et incredible en effet.

Communiqué de presse
« Après une analyse approfondie de cette question, la Commission considère que
l'exclusion du cyanure dans les activités minières n'est pas justifiée du point de vue environnemental et sanitaire."

http://www.auplata.fr/pdf/Informations%20Euromines.pdf


car l'UE a ses traités 2008 lui assurant à sa guise toute liberté d'accès & d'exploitation dans l'extraction minière sur sols africains, etc


Enjeux et profits: Permanence des rapports coloniaux
Dont cet extrait:
"l’Initiative sur les matières premières de l’UE, créée en 2008. Cette initiative vise, à travers une stratégie agressive, à sécuriser l’accès « fiable et sans distorsion » de l’UE aux matières premières, nécessaires pour maintenir son mode de consommation et de développement"
http://www.cetri.be/Exploitation-miniere-au-Sud-enjeux


Grands projets d’exploitation minière et stratégie des firmes pour se rendre environnementalement acceptables
https://espacepolitique.revues.org/2113

Scandale canadien ...
http://www.amisdelaterre.org/journee-internationale-de-lutte.html

dont Pub du IISD: Les traités bilatéraux d’investissement, l’exploitation minière
https://www.iisd.org/sites/default/files/publications/bilateral_investment_treaties_mining_national_uneca-fr.pdf


Scandale de l'UE: pour revenir aux accointances de l'UE avec les multis industries d'extraction minières (dont l'infâme Glencore au siège en Suisse), plus que toxiques: destructrices de la vie locale, de l'environnement, ne payant pas d'impôt etc

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P7-TA-2014-0163+0+DOC+XML+V0//FR


Multis minières françaises, à l'international sans vergogne
http://ecologie.blog.lemonde.fr/2010/10/20/ces-multinationales-europeennes-qui-pillent-les-ressources-des-pays-du-sud/

Protocoles français:
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/ratifications.pdf

Grands projets d’exploitation minière et stratégie des firmes pour se rendre environnementalement acceptables
https://espacepolitique.revues.org/2113?lang=en

Industries minières toxiques, ex en Equateur
https://www.fidh.org/IMG/pdf/Resume-executif-FRA-Equateur-Expl-Miniere-LD.pdf


"Le traité CETA couvre, sur des points essentiels, le même terrain que le TTIP et permettra, s’il est voté au Parlement européen,
aux entreprises multinationales américaines disposant de filiales au Canada de pénétrer le marché européen."

http://www.pour.press/article-bernadette-van-zuylen/

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 09/12/2015

Les commentaires sont fermés.