19/06/2013

Humour noir de Verte ou le pétage de câble des transports

peter-cable.gifCe matin, je suis tombée sur la tête et j’ai eu l’illumination. J’ai réalisé que probablement il y avait trop de moyens de transport en commun à Genève, trop de facilités… de quoi déprimer.

On dénigre trop notre cerveau reptilien où est ancrée la loi de la  jungle depuis belle lurette. Il ne faut pas contredire la nature, parole d’écolo.

Créons plus de défis, la vie sera bien si trépidante quand il ne sera plus possible de passer des basquets à  la voiture, de la voiture au bus, du bus au train, du train au tram, du tram au vélo …

A chacun de se débrouiller pour aller au travail comme il le peut, à pied ou en trottinette ou que sais-je. La voiture étant le nec plus ultra.

Misons sur la performance, une bonne manière de trier le bon grain de l’ivraie : si vous arrivez en retard au travail, c’est que vous n’êtes pas assez débrouillard. Et donc que vous n’êtes pas apte à relever les défis de votre entreprise (CQFD). Vous perdrez votre job, tant pis pour vous.

Vous n’aviez qu’à crever la roue de la voiture des voisins pour pouvoir sortir la vôtre plus facilement du parking, écraser quelques cyclistes pour tourner rapidement à droite. Et pourquoi n’avoir pas pris la moto pour dépasser les autres sur les pistes cyclables (c’est la jungle, lâchez-vous !) ou le vélo pour faire du cross sur les escaliers et trottoirs (puisqu’on vous a chassé des pistes cyclables, tant pis pour les piétons, la jungle je vous dis) ? Oubliez vos  scrupules vis-à-vis des plus faibles, ces loosers.

Imaginez ce monde simplifié et revigorant. Les gamins qui auront survécu sur le chemin de l’école auront développé des compétences nouvelles dans l’exercice de survie. Darwin retournera dans sa tombe apaisé, assuré que le monde est fait des plus forts, des plus résistants et adaptés. Il y aura peut-être à déplorer des enfants aux pattes molles et poumons ratatinés, à force de devoir aller à l’école protégés dans le break de Papa Maman. Mais la nature est la nature. C’est aussi très écolo finalement.

Quand je lis que M. Weiss, consort et lobby des transports, considèrent les projets d’aménagement à Genève comme une guerre contre les voitures, je me dis qu’ils n’ont qu’à éliminer bus, pistes cyclables, trottoirs et feux de circulation.

Pour voir si ça ira mieux…

08:49 | Tags : weiss, transport, geneve, plr, udc, mcg, voiture, vélo, piéton | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | |

Commentaires

Génial : Je signe.

Écrit par : Bertrand Buchs | 19/06/2013

Cela fait des années que j'ai proposé à une élue Verte, de prendre exemple sur la ville de Berne, où après 18 heures et pendant le week-end les feux sont à l'orange en permanence ce qui permet de fluidifier le trafic automobile.

Rien n'est entrepris dans ce sens.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/06/2013

La situation ne semble pas si catastrophique; votre humour en témoigne...

Écrit par : helvetica | 12/07/2013

Les commentaires sont fermés.