13/06/2013

Stauffer et la fête de la mairie d’Onex : C’est pas le bon kimono.

karate kick.jpgAncienne championne suisse de karaté j’ai pratiqué pendant plus de 15 ans le karaté et le pratique encore ...

Les articles parus dans les journaux disent que les « bénévoles » qui vont aider à la sécurité pour la fête d’intronisation de Stauffer sont karatékas (!) alors qu'ils sont issus d’une école de Krav maga, art martial israélien. Cet "art" violent pourrait d'ailleurs bien correspondre au personnage...

Le Krav maga enseigne des techniques de combat utilisées par les polices israéliennes. Son enseignement est certes efficace mais vise à atteindre un objectif unique : anéantir l’adversaire de quelque manière que ce soit, quitte à le tuer Evidemment les pratiquants ne sont pas obligatoirement des « tueurs » (j’en connais de très sympathiques) mais la pensée qui sous-tend cet enseignement est fort différente de celle du karaté.

A cause de ses principes philosophiques, il est impossible qu’une école de karaté puisse mettre à disposition des « samouraïs » pour un homme politique, qui met les autres personnes en situation de danger (car il invite trop de personnes par rapport à la capacité sécurité allouée pour ces évènements) et qui abuse de son pouvoir de conseiller administratif.

Le karaté et les karatékas ont une tout autre mentalité. Dans le Karaté Do (voie de la main et du vide), on vise plusieurs objectifs qui permettent d’atteindre un équilibre mental. Dans cet art martial, la self-défense va au delà dépasse le matériel, il s'agit alors de protéger corps et esprit . On allie intelligence du corps, du coeur et de l’esprit.

Et dans l’absolu, j’ose dire que l’excellence atteinte, il n’y aurait plus besoin de se défendre… mais je ne vais pas  décrire ici tout le concept que j’apprends moi-même de jour en jour. Retenons que l’objectif du karaté est la défense du bien-être et n’a pas une finalité destructive.

Il y a une manière de comprendre les différences dans la pratique d’un art martial, c’est de connaître son histoire et sa source d’inspiration.

Le Krav maga est né vers 1930 pour permettre à une population de se défendre et s’est développé grâce à l’intérêt du Tsahal, du Mossad et des polices israéliennes.

Le Karaté est né fin du cinquième siècle  sur l’île d’Okinawa (royaume indépendant du Japon à l’époque), développé aussi dans l’idée de se défendre, mais empreint de beaucoup de philosophie en bonne partie transmise par les maîtres chinois.

J’encouragerais bien le conseiller administratif - député à pratiquer la non-violence, la conscience de soi, l'alliance de toutes les intelligences, telles que l’enseigne le karaté,  mais qu’adviendrait-il de sa carrière si c’était le cas?

 

20:57 | Tags : genève, politique, stauffer, krav maga, karaté, karatéka | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | |

Commentaires

Merci pour ce texte éclairant, mais je crains que E-Stauffer aura du mal à gérer tous ces concepts en même temps... imaginez "une défense du corps et de l’esprit !!. Une manière plus efficace de se défendre est d’être intelligent avec le corps, le coeur et l’esprit. ça fait beaucoup !!"

Est-ce que des pratiques de sécutité basé sur le "Krav maga" pourraient être apparentées à des pratiques de sécurité "mafieuses japonaises" ou de "chemises brunes"???

Je l'entends déjà parler avec son "rhume permanent"... "on me fait un procès d'intention.....bla bla bla " ... le caliméro de la République.. (tiens Caliméro ça lui va bien .... toujours avec son "rhume permanent"... "c'est vraiment trop injuste.."

Écrit par : Léon | 13/06/2013

" Le Krav maga enseigne des techniques de combat meurtrières utilisées par les polices israéliennes. Son enseignement est certes efficace mais vise à atteindre un objectif unique : anéantir l’adversaire de quelque manière que ce soit, quitte à le tuer ".

Vous faites un amalgame honteux qui associe votre haine envers l'état d'Israël et un art martial issue de ce pays. Si votre karaté était d'origine israélienne vous auriez fait la même association. C'est pas le Krav maga qui est violent mais celui qui l'utilise à mauvais escient. Les autorités israéliennes auraient pu tout à fait opter pour la karaté Wado ryu un mélange de karaté et de ju-jitsu qui n'a rien à pas énormément de différence techniques au Krav maga pour ses techniques qui peuvent être fatal. Du reste la plupart des techniques du Krav maga notamment pour les clés et les projections viennent du ju-jitsu japonais.

Je dirais même que le Krav maga peut se montrer moins violent que le karaté dans la rue. Le premier enseigne surtout la neutralisation de l'adversaire par des clés et les immobilisations au sol. Les karatéka en général leur entraînement sont beaucoup plus axé sur les frappes ( poing, pieds, coude, genoux etc.. ) son seul salut contre un agresseur violent c'est le KO.

Le karaté d'Okinawa était aussi à l'origine un art de guerre non pas seulement pour se défendre comme vous le dites mais aussi pour tuer l'ennemi. L'histoire d'Okinawa qui fut associé à l'histoire du japon féodal et à la chine impériale, fut une histoire qui fut faite de guerres meurtrières. Tout les arts martiaux issues de cette époque étaient faites pour la guerre et pour tuer l'ennemis.

Quand à votre approche un peu peace and love du Karaté c'est une approche assez récente et plutôt occidentalisée. Ce qui n'était pas le cas il n'y a pas si longtemps au japon où des défis plutôt violent furent monnaie courante entre écoles de karaté, mais aussi entre différents styles d'art martial. Et souvent sans règles, sans arbitres.

Les entraînements furent souvent violent à coup de bâton contre les élèves. Encore aujourd'hui cela se pratique encore au Japon. Ce qui n'est pas le cas dans la majorité des écoles de Krav maga chez nous.

D.J

Écrit par : D.J | 13/06/2013

Ah Monsieur ou Madame D.J.
Vous vous trompez, je ne suis pas une anti-israelienne primaire. loin de là..
Pour le reste, si mes explications ne sont pas assez précise pour expliquer la différence et que ma philosophie vous gêne, ou mes explications sont insuffisantes , tant pis, ce n'est pas mon objectif de rendre les gens soudain ouverts d'esprit, je l'espère seulement.
L'avantage du karaté c'est qu'il a baigné dans les différentes philosophies et a ainsi permis une évolution constante de la pensée du pratiquant.

Écrit par : Jack_line | 15/06/2013

Je ne suis pas d'accord avec l'idée selon laquelle les "arts" martiaux que vous citez seraient si pacifiques, si bienfaiteurs. Ni les autres, d'ailleurs.

Il y a probablement des gens, dont vous faites probablement partie, qui sont équilibrés et qui pratiquent ce genre d'activité pour de bonnes raisons, fût-ce moins craindre les autres personnes, ce qui est parfaitement compréhensible lorsque l'on sait ce que, parfois, celles-ci peuvent vous réserver. Mais il ne faut pas se leurrer, il y plein de gens pour qui cela attise et renforce leur violence. Et quelques uns pour qui cela la canalise, heureusement aussi.

En conclusion, peut-être allez-vous me considérer comme fermé d'esprit, mais j'aimerais vous suggérer d'être tout de même moins enthousiaste sur les sports de combat, quels qu'ils soient.

Écrit par : JDJ | 18/06/2013

Les commentaires sont fermés.